LE CHOIX DES ARMES

« Laissons au cœur le choix des armes, alors la vie refleurira… » – G. Langevin

France Bernard chante Gilbert Langevin au Festival de la poésie de Montréal

Vendredi le 3 Juin à 18 h au Dièse Onze

C’est en compagnie de deux musiciens que France Bernard fait revivre la poésie de Gilbert Langevin à travers plusieurs compositions originales. Gilbert Langevin est ce poète majeur disparu il y a 20 ans le 18 octobre 1995… Celui qui a écrit « Celle qui va » et « La voix que j’ai » avait pour principales munitions l’amour, l’amitié, la paix et une conscience exacerbée de l’existence et de notre destinée collective… C’est avec la voix cristalline qu’elle a que la pianiste et compositrice nous ouvre les portes de cet univers riche et contrasté. Avec Alexandre Blais à la contrebasse et à la guitare ainsi que Romane Langevin au violon et aux voix. La chanson francophone portée par l’humanisme et le plaisir dans ce qu’elle a de plus émouvant!  


Photos du site : Marili Levac
© Parvis 2016

Le dernier métro

by G. Langevin | Le choix des armes


En attendant l’dernier métro

On a comm’ le goût de pleurer

On a comm’ le goût de pleurer

En attendant l’dernier métro

L’métro s’en vient quelqu’un arrive

Qui trouve les mots qu’il fallait dire

Qui trouve les mots qu’il fallait dire

En provoquant d’autres désirs

On tourne en rond comme un remous

Jusqu’au moment de rencontrer

Jusqu’au moment de rencontrer

Celui ou celle qu’on peut aimer

La vie ressemble à un cours d’eau

Dont les courants sont dangereux

Dont les courants sont dangereux

Vaut mieux les affronter à deux

Ça c’est bien beau vous me direz

D’être deux sur le même bateau

D’être deux sur le même bateau

Ça n’empêche pas de chavirer

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Gilbert Langevin

Gilbert Langevin est décédé en 1995 à l’âge de 57 ans. Lauréat des prix Du Maurier, Alain-Grandbois et du Gouverneur général du Canada, il laisse derrière lui une œuvre unique et forte. Poète engagé et fervent nationaliste, ce natif de La Doré (Lac-Saint-Jean) écrit d’abord dans les revues Liberté, La Barre du jour et Hobo-Québec. Puis, il fonde les éditions Atys en 1959. Il publie plus d’une trentaine de recueils de poésie (chez Atys, L’Hexagone, Éditions du jour et d’autres maisons) ainsi qu’une centaine de chansons. Gilbert Langevin disséminait sa « poésie de ruelle » comme il la qualifiait lui-même dans l’espace public, échappant aux conventions, laissant la révolte fleurir dans le poème, et son « fraternalisme » s’exprimer dans ses débordements.

Après avoir été demi-finaliste à Granby en 2010 puis lauréate de Ma Première Place des Arts en 2011 en tant qu’auteure-compositrice-interprète, j’ai conçu un spectacle piano-voix dans lequel il me fallait revenir à l’essence de ce que je voulais exprimer. Curieusement, c’est aussi en intégrant à ma poésie des textes que Jérôme Langevin m’a écrits que j’ai arpenté mon domaine avec ce spectacle intitulé « Raisons d’aimer ». Puis, lorsque mon chum monte le spectacle « Mon refuge est un volcan » au printemps 2013 à partir de l’œuvre de son oncle, Gilbert Langevin, il me propose d’arranger et d’interpréter la chanson « D’où que vienne »…

 

Poursuivant sur cette lancée, j’ai obtenu une bourse du CALQ pour mettre en musique (composition et/ou arrangements piano) une vingtaine de textes peu connus de ce grand poète décédé en 1995. Cette expérience m’amène aujourd’hui à assumer totalement une poésie faite de hauts contrastes, où le passage de l’ombre à la lumière devient une forme de gymnastique de l’âme, une vérité qui tranche avec le côté parfois gris et fade du quotidien qu’on s’impose.

Dans le même ordre d’idées, cela fut un bonheur de participer au spectacle tiré de l’œuvre de Gilles Vigneault « Léo et les presqu’îles » dans le cadre du FIL le 21 septembre 2013. Après avoir participé à une semaine d’écriture intense en compagnie de ce grand homme de la chanson à Natashquan en 2011, le spectacle, dirigé par sa fille Jessica, était l’occasion de lui redonner, à tout le moins vocalement, un peu du souffle et de la flamme qu’il m’avait transmis.


D'où que vienne

by Gilbert Langevin | Le choix des armes


Texte et musique du poète Gilbert Langevin, dans un arrangements au piano de France Bernard. Cette prestation est tirée du spectacle Raison(s) d’aimer, donné au Studio-Théâtre de la Place des Arts le 5 avril 2013.

Nue

Session d'enregistrement au Studio Planète en septembre 2013

Spectacles à venir :

Vendredi le 3 Juin à 18 h au Dièse Onze  – Le choix des armes – France Bernard chante Gilbert Langevin au Festival de la poésie de Montréal
4115, rue Saint-Denis, Montréal

 


Parcours

Vendredi, 23 octobre 2015 à 20 h – Le choix des armes – France Bernard chante Gilbert Langevin
Maison culturelle et communautaire de Montréal-Nord

Mercredi, 7 octobre 2015 à 20 h – Le choix des armes – France Bernard chante Gilbert Langevin
Au Festival International de Poésie de Trois-Rivières (Salle Anaïs-Allard-Rousseau)

Dimanche 31 mai 2015 à 15 h – Le choix des armes – France Bernard chante Gilbert Langevin
La scène musicale de PAVÉ POÉSIE

6 mars 2015 – Mois de la poésie –  au Studio P (Québec), 280 Saint-Joseph Est, Québec, G1K 3A9

13 novembre 2014 – Coup de cœur francophone (Maison de la culture Maisonneuve)
25 août 2014 – Brasseurs du temps (Gatineau)
8 mars 2014 – Studio P (Québec)
7 février 2014 – au Vieux-Palais de L’Assomption

 

19 septembre 2013 – Studio Théâtre de la Place des Arts
15 et 16 août 2013 – La buvette, Bic (Auberge du Mange-Grenouille, « Les dessous chics », version piano-bar)
10 juillet 2013 – Le piano rouge, Montréal (« Les dessous chics » version piano-bar)
18 mai 2013 – Centre d’interprétation multiethnique de Rawdon (CIM)
5 avril 2013 – Studio Théâtre de la Place des Arts
15 février 2013 – L’Oasis du vieux palais de L’Assomption

19 novembre 2011 – France Bernard Band au Studio Théâtre de la Place des Arts
20 août 2011 – Les compagnons de la source (Ateliers collectifs de Gilles Vigneault)
12 juin 2011 – Francofolies de Montréal (Ma première place des Arts)
4 mai 2011 – Finale « Ma première place des Arts » Place des Arts (5e salle)

10 septembre 2010 – Demi-finale Festival de la chanson de Granby (Palace de Granby)

Envoyez-moi un courriel!

1 + 11 =